Poussettes ou prise de tête

Jules sur les bons conseils de maman, a attendu 7 mois faits pour commencer à magasiner des affaires pour Potiolotte soit : lit, poussette, coquille, tapis d’éveil, baignoire bébé, chaise berçante pour l’allaitement, chaise berçante pour mademoiselle, chaise haute. Bref, les indispensables qui valent le coup d’être acheté de seconde main et non neufs. Pour certains items, vraiment trop dispendieux.

 

Autant le reste fut facile pour  trouver et sélectionner les bonnes annonces et y répondre, autant LA poussette c’était une vraie prise de tête!

 

Durant 2 semaines j’ai magasiné des poussettes sur kijiji !! Je ne sais pas vous, mais c’est vraiment galère, j’en perdais mon latin et bonjour les maux de tête!!

 

Tous les soirs, lorsque Jules rentrait à la maison, j’étais à crans. Des poussettes il y en a en veux tu en voilà, pour tous les goûts, de toutes les formes, de toutes les couleurs, des roues diverses, même des tout-terrain !! Mais quand on n’y connait rien, que faire? Sur quels critères se baser ?

 

Une chance, monsieur a eu une idée brillante, aller dans un magasin essayer des poussettes. Je vous le recommande fortement. Il faut essayer ces poussettes pour savoir si vous êtes à l’aise, si vous l’avez bien en main, cela vaut aussi bien pour Jules que vous. Après tout, lui aussi va promener sa progéniture!!

 

À mes débuts, gros coup de coeur pour la « Mima Xari ».mima-xari-aluminium-snow-white-black
Elle était parfaite pour se la péter dans les rues tout en ayant du style ! Mais très vite j’ai déchanté surtout à cause du prix (neuve, car usagée je n’ai pas trouvé) et puis autre point négatif, elle avait l’air petite et surtout très étroite. Je voyais mal un bébé un peu trop bien en chair rentrer dedans après quelques mois de vie.

 

Voilà comment je procédais lorsque je voyais une annonce :

 

N°1 : Année de fabrication
Très important, car si Potiolotte est prévu pour 2017, je ne vais tout de même pas prendre une poussette de 2011! Bref pour moi c’était un critère primordial. Vous me direz qu’il y a des poussettes qui ont été chouchoutées, et donc, sont comme neuves malgré le kilométrage. C’est un peu comme une voiture tout dépend de l’entretien du propriétaire.    Je vous dirai que je suis 100% d’accord, mais psychologiquement je ne pouvais pas. Faut aussi penser que tu finiras bien par la revendre un jour lorsque ton bébé ne sera plus un bébé justement ! Je regardais donc que les poussettes de minimum 2014, car si je la revends en 2018, disons, 4 ans c’est correct il me semble pour la revendre et surtout elle peut encore servir en toute sécurité !

 

N°2 : Le prix
Ben oui, faut pas se leurrer, on ne va pas non plus mettre 800$-1000$ sur une usagée alors que neuve c’est plus de 1000$ dépendamment de la marque, des options, etc…. Comme je vous le disais, c’est comme acheter un char.  Certaines étaient vendues avec la coquille et d’autres équipements d’où le prix.
Dès que je voyais une poussette intéressante à un bon prix et la bonne année, j’allais sur internet, voir les avis et aussi voir combien ça coûtait neuf, pour voir si l’annonceur n’était pas trop gourmand sur le prix.

 

N°3 : La marque de la poussette
J’ai constaté que certaines marques se revendaient bien plus facilement et surtout ne perdaient pas trop de valeur. Deux, se sont vraiment démarquées du lot et croyais moi, j’ai vraiment fouillais l’internet de font en comble pour trouver le plus d’articles et prendre une décision réfléchie et éclairée !

 

  • La Bugaboo lgb137_1

Toutes les stars pratiquement l’ont. Dans certaines annonces on voyait même la photo d’une célébrité avec la poussette, c’est pour dire !! Même Canalvie la met en number 1 alors …… Ça était mon coup de foudre (quoiqu’un peu influencée par tous les articles que j’ai lus). Elle avait l’air parfaite, très design (même dans mon rôle de maman je voulais avoir fière allure lorsque je promènerai Potiolotte), beaucoup d’options, et beaucoup de couleurs. Une poussette avec landau et siège, bébé peut être face à vous ou face à la route. C’est la poignée qui est amovible et non le landau ou le siège. Autre point que j’aimai bien c’était le 2 en 1 landau et siège. Il n’y avait que la housse de siège ou landau à installer pour un seul et unique cadre, donc lorsque vous ne vous serviez pas de l’un vous pouviez facilement le plier et le ranger. Le rangement vaut le coup que l’on s’y attarde aussi! Toutes les mamans étaient unanimes, le rangement de la Bugaboo était super, car très grand et profond ! Quand je vous parlais du prix, et bien, j’ai vu des Bugaboo 2011 vendus à 600$ !!! Heu…… on parle de 2011 tout de même quand on était fin 2016 !!

  •  Baby Jogger « City Versa »  baby-jogger-city-versa-stroller-pram-silver-1

Toujours sur Canalvie la Baby Jogger « City Select » est number 2 ! Ce n’est pas rien tout de même !!

C’est aussi une belle poussette design, mais je trouve qu’elle fait un peu plus viril, gros bazou. Elle est vraiment plus imposante et le cadre est plus gros que la Bugaboo. Avec elle, les autres poussettes ont l’air cheapette et surtout très fragiles :). À coup sûr on vous remarquera de loin. Ce que j’ai aimé sont les 4 roues pleines et grosses (increvables donc) qui sont tout-terrain et surtout bien pour la neige ici à Montréal. Là aussi on a un bel espace de rangement en dessous de la poussette. Par contre elle est un peu lourde, je dirai un peu plus que la bugaboo. Le frein est beaucoup plus maniable, d’un simple clic tu le mets et où l’enlève. Autre point positif, le repose-pieds est ajustable et j’ai trouvé ça pratique surtout lorsque bébé grandit. Les 2 petits points négatifs, même s’il n’y a rien là de ben grave, sont le fait d’avoir deux éléments bien distinct landau ET siège (encore et toujours dans un soucis de stockage!) et le fait de devoir bouger le landau ou siège pour mettre bébé face à toi ou face à la route. Et non ce n’est pas la poignet qui bouge comme sur la Bugaboo. 

 

J’ai vu aussi la Quinny, mais je n’ai pas eu l’opportunité de l’essayer. Elle a l’air bien, et en ce moment c’est une des marques que je vois le plus dans les rues, magasins de Montréal. Sinon il y a aussi la Graco, la Peg-Perego.

 

Petites anecdotes : 
  • Anecdote 1 : Voyant que je n’avançais pas assez vite dans mes recherches, Jules a décidé de m’aider. Nous voici donc tous les deux, un week-end, sur internet à faire des recherches, répondre aux annonces. Monsieur n’a pas tenu une journée entière qu’il avait déjà les nerfs à vif!
 
Elo : « Bon, enfin !!!! Tu comprends à présent le calvaire que je vis à tous les jours dans ces maudites recherches!! » 
 
Jules : «  Comment tu fais pour te retrouver dans toutes ces annonces!!! » C’est vraiment prise de têtes tellement il y a de choix!! » 
 
  • Anecdote 2 : Le samedi nous avions rendez-vous pour voir 2 poussettes. Vous vous doutez bien que je parle de la Bugaboo et de la Baby Jogger, mais pour nous c’était la « Baby Jogger City Versa » :). En tant que bon gourou, j’ai fini par rallier Jules à la cause de la Bugaboo et il a fini par ne jurer que par elle, haaahaaa!!
Une fois sur place, Jules voulait acheter tout de suite la Bugaboo, mais bizarrement, c’est moi qui est mis le frein et qui ai voulu aller voir l’autre pour vraiment être certaine de faire le bon choix ! Le seul hic que Jules a trouvé, c’était le guidon, il branlait un peu. Chose que nous apprendrons plus tard, c’était toutes les bugaboo sauf la bugaboo frog (heu… de mémoire). Jules est reparti le lendemain dans un magasin réessayer la Bugaboo pour voir si toutes avaient le guidon qui bougeait.  
 
Nous voici face à la deuxième poussette. Comment vous décrire mon désarroi, je n’ai pas eu de coup de foudre, je la trouvais même laide et pas assez féminine. Pourtant la dame, petit gabarit tout comme moi, était une merveilleuse vendeuse, à croire qu’elle était payée pour vanter les mérites de la Baby Jogger. Elle était tellement enthousiaste, dans ses mains la poussette était d’une maniabilité déconcertante ! Jules a eu un vrai coup de foudre, entre la poussette et lui ça était le clic d’un seul coup d’oeil.
 
Voyant l’hésitation dans mes yeux, Jules voulait encore attendre. NOOOOOOOON!!!  Je m’étais mis dans la tête que je partirai avec une poussette « aujourd’hui ». J’en avais plus qu’assez de passer mes journées et mes nerfs à la recherche de THE poussette. Jules était conquis et moi pas, mais c’était le même prix et c’était dans nos tops 2 des poussettes que l’on visait, alors …… 
 
Une fois dans la voiture, Jules essayait de m’insuffler son enthousiasme. Je ne sais pas si ce sont les hormones, mais j’ai fondu en larmes, je ne pouvais pas les retenir. Je voulais MA Bugaboo, mais je savais aussi que Jules aurait fini par s’énerver et m’énerver avec le guidon qui branlait. 
 
Morale de l’histoire, je ne pense pas l’aimer plus que ça, mais c’est vrai que je lui trouve beaucoup plus de points positifs malgré son design et elle à l’air agréable à conduire.
Seul l’avenir nous le dira lorsque Potiolotte sera confortablement installée pour une petite sortie et surtout à l’usage je vous en dirais un peu plus. 
Publicités

3 réponses sur « Poussettes ou prise de tête »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s